Scam : comment les éviter ?

Scam comment les éviter

Une fois éduqués, les bénéfices peuvent se faire facilement et rapidement dans le monde des crypto-monnaies. Néanmoins, l’univers des cryptos n’est pas tout rose. En effet, les scam sont nombreuses et de plus en plus fréquentes. Cet article a pour but de te faire connaître ou de t’en apprendre plus sur les arnaques en crypto-monnaies. Il a également pour objectif d’éviter aux lecteurs de se faire avoir par les pièges tendus par les arnaqueurs.

Alors commençons par définir…

Qu’est-ce qu’un scam?

Un scam traduit littéralement de l’anglais est une arnaque. Le scam fait partie depuis un bon moment du jargon de l’univers des crypto-monnaies. Ces arnaques sont des tentatives de vol d’argent ou de crypto aux propriétaires par plusieurs moyens. Voyons quelles sont les différentes techniques mises-en-place par les arnaqueurs pour voler efficacement des cryptos.

Un scam c'est quoi?

Les scams  dans le monde des crypto-monnaies

Les différentes types de scam

Le phishing

Le phishing, en français est appelé “hameçonnage”, est maintenant considéré comme une vieille méthode pour soutirer de l’argent. Mais hélas, cette technique fonctionne toujours! Le phishing consiste tout simplement à recevoir un mail ou un message. Un message privé sur les réseaux sociaux ou un lien vous redirigeant vers un site frauduleux. On vous demanderas de compléter un mini-formulaire avec vos informations personnelles. Ces informations demandées peuvent être votre numéro de carte bancaire, un mot de passe ou encore un code confidentiel.

Expliquer comme cela ça paraît simple à éviter, mais non! Les arnaqueurs, très souvent, se font passer pour votre échange (exemple : Binance, FTX, Kraken…) en inventant une adresse mail ou un compte instagram très bien reproduit.

Qu'est ce que le phishing?

Le phishing

Il existe aussi…

Les arnaques sur les réseaux sociaux

Les scam de ce type sont très similaires à celles présentes plus tôt et se multiplient aux moments où j’écris cet article. On y voit de tout, des arnaques sur whatsapp, facebook, instagram ou sur des sites de rencontres comme tinder, bumble ou Grindr. Encore une fois, ce moyen de voler de l’argent aux utilisateurs est connu depuis longtemps mais continue d’exister et certaines personnes se font encore avoir. Ce type d’arnaque correspond à recevoir des messages frauduleux. Ils sont souvent les mêmes. Ils sont également envoyés par des utilisateurs de ses réseaux sociaux qui vous demande de lui passer vos informations personnelles ou de cliquer sur un lien douteux.

scam sur les réseaux sociaux

Les scam sur les réseaux-sociaux

Ne clique jamais sur...

ces liens et ne donne jamais tes informations personnelles.

Les malwares

Les malwares sont des logiciels malveillants, comme par exemple CryptBot. Ils sont propagés par des arnaqueurs qui cherchent à voler des bitcoins et d’autres crypto-monnaies gardées par ses détenteurs dans leur portefeuille crypto. Ces logiciels font l’objet d’un virus caché dans des logiciels Windows sans licence (KMSPico). Ces malwares  se cachent dans plusieurs versions factices de KMSPico. KMSPico est un logiciel de piratage qui permet d’activer des produits Microsoft. Des produits comme une licence Windows ou Office sans avoir besoin de payer. De manière générale, ce logiciel n’est pas activé de base sur votre ordinateur. Vous n’avez donc pas à vous inquiétez, sauf si vous ne payez pas votre licence windows.

Scam : les malwares en cryptos

Les malwares en crypto-monnaie

Maintenant...

Que nous avons vu les arnaques les plus répandues dans le domaine des crypto-monnaies, voyons comment se protéger de ces scam pour ne pas se faire voler notre argent.

Se protéger des scams

Les principales techniques pour parer les arnaques

La double authentification

La première technique consiste à activer sur les échanges que vous utilisez la double authentification. C’est-à-dire que lorsque vous voudrez vous connecter à votre échange, on vous demandera de renseigner un code d‘activation temporaire. Ce code vous seras envoyé par mail si vous avez choisi la double sécurité par mail. Au moment où nous rédigeons cet article, il est également possible d’ajouter une troisième sécurité voire une quatrième. En effet, vous pouvez commencer par demander un code temporaire sur votre boite mail mais aussi un par message sur votre téléphone. Il est également possible de générer un code d’activation temporaire sur l’application Google Authenticator.

À noter également que...

Je voudrais vous rappeler aussi qu’il est déconseillé de laisser ses crypto-monnaies sur un échange. Il est préférable de les garder à l’abri dans votre wallet. Il est encore mieux si vous avez une clef hardware (exemple : clef Ledger) qui les sécurisent.

Scam : la double authentification

La double Authentification

Utiliser une adresse mail encryptée

La deuxième technique consiste à utiliser une adresse mail encryptée qui comme son nom l’indique va crypter les mails que vous recevez. Pour expliquer plus précisément, crypter un de vos mails reçus consiste à convertir le mail en un code secret. Vous me direz pourquoi crypter les e-mails que l’on reçoit? La réponse est très simple, ce fonctionnement vous permettras de vous protéger. En effet, ce service empêchera l’accès à toute personne qui aimerait vous soutirer des informations sensibles par le biais de votre messagerie. 

Donc...

Ce service va vous permettre de ne pas afficher un message brut surtout s’il comporte l’une de vos informations personnelles telles que numéro de carte de crédit ou votre numéro de compte bancaire. Les messageries les plus connues qui proposent des services d’encryptage sont HushmailProtonmailTutanota ou encore Mailfence.

Scam : les messageries encryptées

Les adresses mails encryptées

Ce qu’il faut vérifier avant d’investir dans un projet

Avant d’investir, il est primordial de faire quelques petites investigations pour éviter de perdre votre argent en investissant dans des projets malhonnêtes.

Pour ce faire, nous avons dressé une liste exhaustive de points importants à vérifier avant d’investir.

Sur CoinMarketCap :

  • Rechercher le whitepaper (=livre blanc) du projet sur CoinMarketCap, le lire et le comprendre. Faites cet effort pour au moins assimiler les gros traits pour se faire une idée du projet et de savoir s’il est convaincant,
  • Tant que l’on est sur CoinMarketCap, on peut directement jeter un coup d’œil au volume de transaction journalière. Cet indicateur nous révèle que plus le volume est important plus les personnes ont confiance et donc investissent beaucoup d’argent.
Whitepaper crypto

Le whitepaper d’un projet crypto

Sur le site officiel du projet :

Commencez par...
  • Vous rendre sur le site du projet en question pour prendre connaissance de l’équipe qui gère le projet. Cette étape est primordial comme on a pû voir récemment avec l’effondrement de l’écosystème Terra avec son jeton Luna (LUN) ainsi que son stablecoin Terra Classic USD (USTC),
Puis...
  • Maintenant que vous êtes sur le site officiel du projet en question vous pouvez vous renseigner sur la roadmap (=carte de route) du projet. La roadmap est une présentation rapide des points importants que se fixe l’équipe ainsi que les étapes déjà atteintes. Dans cette présentation il est notifié les différentes étapes par lesquelles le projet doit passer dans le futur avec une date précise qui fait office de deadline. Il est donc important pour vous investisseurs, de connaître s’il l’équipe est capable de tenir ses promesses/engagements en temps et en heures, ce qui témoignera de l’efficacité de l’équipe en question.
Roadmap crypto

La roadmap d’un projet crypto

Le point évident

Un point également super important avant d’investir, que ce soit dans le domaine de l’investissement en crypto-monnaie ou en bourse, si le projet ne répond à aucun besoin comme les shitcoins, passer votre chemin.

Nous avons pu voir à travers les principales techniques et les différents points à vérifier avant d’investir dans un projet comment faire le maximum pour se protéger des scam présentés en début d’article. En espérant que cet article puisse vous aider à protéger vos crypto-monnaies, je tenais à vous remercier d’avoir pris le temps de lire l’intégralité de cet article. Si vous souhaitez recevoir des informations supplémentaires vous pouvez vous inscrire à notre newsletter juste en dessous.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Partagez
Tweetez
Partagez
Enregistrer